Chez bergeou

Bœuf bourguignon (cuisson au four)

boeuf bourguignon_1

Le jeudi midi, mon mari et ma fille rentrent déjeuner et ils adorent les plats mijotés. Mais cette année je me suis inscrite à un atelier de couture qui a lieu le jeudi matin alors il faut que je m'organise différemment pour leur proposer un bon petit plat. Soit je cuisine le mercredi soir, soit le jeudi matin et je glisse dans le four que je programme. Là je m'y suis mise le matin, en une demie-heure c'était prêt et je pouvais partir à mon cours de couture.

  • 1 kg de morceaux de boeuf à bourguignon
  • 1 oignon
  • 6 carottes
  • 75 cl de vin rouge (ici un Côtes du rhône)
  • 37,5 cl d'eau
  • 1 cs de farine
  • 2 cs d'Huile la Quotidienne
  • Sel, poivre
  • Thym, laurier

Dans une cocotte en fonte qui passe au four (au pire comme moi dévissez la poignée et remplissez le trou avec du papier aluminium), faites revenir la viande sur toutes ses faces dans un peu d'huile puis réservez. Versez à nouveau un peu d'huile et faites suer les oignons. Quand ils sont blonds ajoutez la viande et saupoudrez-la de farine (en terme technique on dit singer). Mélangez bien et ajoutez les carottes épluchées et coupées en grosses rondelles. Versez le vin pui remplissez la bouteille d'eau à moitié d'eau et ajoutez dans la cocotte. Ajoutez 2 feuilles de laurier et une branche de thym.

Couvrez et glissez dans le four à 150° pour 3 heures.

boeuf bourguignon_2

Ici on l'a dégusté avec des pâtes. J'aime beaucoup ce genre de plat facile et rapide à préparer, la cuisson longue permet de faire autre chose pendant ce temps.

Depuis quelques mois il y a de nouvelles bouteilles d'huile dans ma cuisine, les huiles La Quotidenne mises au point par la Tourangelle. Le packaging est original, opaque pour favoriser une meilleure conservation et en métal recyclable. C'est une huile combinée composée d’huile de tournesol oléique, d’huile de colza, d’huile de tournesol et d’huile de lin. Elle présente un composition idéale en acides gras et un excellent rapport Oméga 6 / Oméga 3.Viennent s’ajouter l’huile d’olive pour La Quotidienne Ensoleillée, et l’huile de noix pour La Quotidienne Gourmande.

La Quotidienne est produite à Neuillé, près de Saumur à partir d’huiles extraites sans solvant et de graines récoltées en France :
Les graines de colza, tournesol oléique et tournesol proviennent essentiellement de la Vallée de la Loire.
Les graines de lin proviennent de Normandie.
Les noix sont produites en Val de Loire ou en Isère.
Seule l’huile d’olive pour la Quotidienne Ensoleillée vient d’Italie.

J'utilise la quotidienne surtout pour la cuisson des viandes, la quotidienne ensoleillée plus pour les poêlées de légumes et la gourmande à cru pour les salades.

boeuf bourguignon_3

Produit offert

Posté par bergeou à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Tartelettes tatin aux oignons et au foie gras

tartelette-foiegras-1

Cela faisait longtemps que je ne suis pas venue par ici, l'envie n'est pas très présente mais cette petite idée d'apéritif a beaucoup plu alors je viens la partager ici.

Vendredi c'était l'anniversaire de mon papa et pour fêter ça nous nous sommes réunis autour d'un apéritif dînatoire. J'ai préparé pour l'occasion des tartelettes tatin aux oignons et pour rendre ça encore plus irrésistible je les ai accompagné d'une lichette de foie gras. La marque Lafitte m'ayant envoyé un délicieux foie gras de canard entier en conserve c'était l'occasion.

On s'est régalés.

tartelette-foiegras-2

Pour 10 personnes :

Peler et émincer 2 oignons jaunes.Dans une sauteuse à feu très doux faites fondre les oignons dans un mélange beurre-huile. Salez.

Quand ils sont bien fondus, ajoutez une cuillère de vinaigre balsamique et de sucre. Laissez confire doucement pendant 10 minutes.

Préchauffez le four à 180°.

Beurrez des empreintes à tartelettes et déposez une cuillère à soupe d'oignons dans chaque empreinte.

Recouvrez chaque petit tas d'oignons par un rond de pâte feuilletée.

Faites cuire pendant une quinzaine de minutes.

Quand c'est cuit sortez les moules du four et retournez-les rapidement sur un plateau ou une planche.

Laissez tiédir puis ajoutez une lichette de foie gras, un peu de fleur de sel et servez.

tartelette-foiegras-3

Sur des petites tranches de baguette grillé il est parfait aussi.

tartelette-foiegras-4

A bientôt !

produit offert

Posté par bergeou à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Une journée sur l’île d'Houat

Houat_1

 Nous rentrons d'une magnifique semaine en Bretagne, nous avions loué une maison à Locmariaquer et nous nous sommes balladés dans les environs. Notre coup de coeur de la semaine fût la journée passée à Houat, une petite île proche de Belle-île-en-mer.

Nous avons pris le bâteau aux aurores, j'exagère un peu, mais pour être à 8h30 sur l'embarcadère du Guilvin à Locmariaquer il nous a fallu mettre le réveil, les vedettes de l'Angélus assure la liaison les mardi et jeudi. Nous sommes partis sous un ciel bleu et un soleil magnifique.

Je vous emmène sur cette magnifique île, pleine de contraste, un port de pêche, un petit village typiquement breton avec ses maisons blanches aux volets bleus, ses falaises, sa lande bretonne balayée par les vents et ses immenses plages de sable blanc et d'eau turquoise.

Houat_2

Port Saint Gildas, le port de Houat où accoste les bâteaux qui assurent les liaisons avec le continent et les autres îles, une grande partie de la population vit de la pêche, notamment des homards et des crabes, vous verrez des casiers un peu partout autour du port. On trouve sur le port un magasin Comptoir de la mer et surplombant le port un bar le Spi, parfait pour boire un verre l'après-midi en attendant le bâteau du retour.

Houat_3

Le bourg est très joli, de jolies maisons bretonnes aux volets bleus. Roses trémières, hortensias, lauriers roses et bougainvilliers sont partout. Profitez car dans le reste de l'île il y a très peu de végétation à part la lande bretonne et les plantes dunaires.

Houat_4

 Pour pouvoir profiter de l'île avec la princesse nous avons loué 2 vélos et une carriole, ce n'est pas difficile à trouver, vous montez le chemin qui mène du port au village et sur votre droite il y a écrit location de vélos. Il n'y a pas de voiture sur l'île, c'est donc à vélo ou à pieds que vous découvrirez l'île. Il y a un sentier côtier qui fait le tour de l'île accessible uniquement à pieds, il fait 16 kms, c'était bien trop pour la princesse on a donc choisi ce mode de déplacement et nous n'avons pas regretté.

Houat_5

 La princesse a adoré la ballade en cariole et cela nous a permis de bien nous ballader tout en transportant nos affaires pour la journée, autant vous dire que l'île n'est pas très plate et que le soir nos cuisses et nos fesses nous l'ont rappelé. 

Houat_6

 Nous avons pû aller tout au bout de l'île au Béniguet, l'ancien fort de l'île a été rénové et vous pouvez y loger ou y fêter un événement..

Houat_7

 Et nous avons passé l'après-midi sur la grande plage, malheureusement mes photos ne retranscrivent pas les magnifiques couleurs de l'île, l'eau est turquoise et le sable très blanc. L'eau est fraîche mais nous nous sommes baignés avec plaisir et la princesse s'est éclaté entre châteaux de sable, ramassage de coquillages et de corail sur la plage.

Houat_8

De plus début juillet il n'y avait pas trop de monde, la grande plage est immense, le coin que nous avions choisi était quasiment désert.

Houat_9

 

Au retour sur le bâteau, la princesse a passé un peu de temps sur le pont avant et puis ayant un peu froid elle est rentrée et s'est endormie sur mes genoux, je crois qu'elle n'avait pas fait ça depuis des années.

Un vrai bonheur que cette journée passée sur l'ile, nous en sommes tombés amoureux et nous penserons longtemps à cette journée.

Quelques adresses utilses :

Location de vélo : Adolphe Le fur – 02 97 30 66 64 

Restauration sur place :

Chez Loulou - restaurant de poissons et fruits de mer - crêperie - 02 97 30 67 88 Nous avons mangé dans ce chouette petit restaurant avec vue sur la mer, pensez à réserver ce n'est pas très grand. Les galettes sont délicieuses et ma salade tomates-quenelles de chèvre aux herbes était parfaite.

Hôtel Restaurant Les Iles** 02 97 30 68 02

Le Siata - Bar - Café - Brasserie - 02 97 30 66 13 Parfait pour boire un verre à l'ombre en rentrant de la ballade à vélo.

Hôtel*** Restaurant La sirène - 02 97 30 66 73

Pique-nique : vous trouverez une boulangerie à côté du Siata et un petit supermarché au centre du village.
Au Vallon, au dessus de la Grande Plage, vous trouverez une aire ombragée avec des tables de pique-nique.

Boire un verre :

Le Siata - 02 97 30 66 13
Le Spi - 02 97 30 66 12 L'endroit idéal pour regarder les bâteaux en buvant un coup ou en mangeant une glace.


Se loger :

Hôtel L'Ezenn - 02 97 30 69 73- 6 chambres
Hôtel Restaurant Les Iles** 02 97 30 68 02 - 14 chambres
Hôtel*** Restaurant La sirène - 02 97 30 66 73 - 20 chambres

Locations

Liste des locations chez l'habitant disponible à la mairie de Houat 02 97 30 68 04

Camping (plutôt sauvage et sans ombre mais avec une vue magnifique) :

aire d'accueil (point d'eau, sanitaires) 02 97 30 68 04

Posté par bergeou à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bye bye l'école maternelle !

kdomaitresse_1

 Et oui l'année prochaine la princesse rentrera au CP, et cette année la princesse a tenu a faire un cadeau à ses maîtresses de l'année mais aussi aux anciennes et à toutes les ATsem qui se sont occupées d'elle. Elle est très attachée à tout ce petit monde et il était important pour elle de leur dire.

Comme pour la fête des pères on avait décoré une tasse pour son papa on est reparti sur la même idée, on avait déjà les feutres (feutres pour porcelaine achetés chez Cultura), c'est ce qui coûte le plus cher et j'ai trouvé des tasses chez Eden Ko (1€ pièce). Elle a décoré ses tasses en deux fois, un soir pour chacune des faces, sur celle que vous ne voyez pas il y a son prénom et elle s'est dessinée à côté de la personne pour qui était destinée la tasse, donc chaque tasse est personnalisée, elle a changée la couleur et la coupe de cheveux. C'était très chouette de la voir faire. Après il suffit de laisser sécher 4 heures et de faire cuire 30 mn à 160°.

 

kdomaitresse_2

 Mon boulot à moi fût de les garnir en sachets de thé et de tisanes, j'en ai des tonnes et j'en ai acheté quelques uns.

kdomaitresse_3

Et ensuite j'ai fait des cookies, une variation de cette recette avec de la purée de pistache et des éclats de pistaches et d'autres avec noisettes, purée de sésame et pépites de chocolat. Pour finir des petits moelleux aux thé matcha aux framboises, déclinaison de cette recette (2 cc de thé matcha en plus et 2 framboises par gâteau). 

Posté par bergeou à 16:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Quinoa aux courgettes et curcuma comme un risotto

quinoa_courgette_1

 

Il y a peu je discutais avec un ami qui me disait qu'au Pérou les plats de Quinoa étaient toujours très parfumés et vraiment délicieux. Il est vrai que j'ai plutôt tendance à ne pas le cuisiner, juste le faire en accompagnement d'un plat en sauce ou d'une ratatouille. Et son amie péruvienne m'a conseillé de le cuisiner comme un risotto. Aussitôt entendu aussitôt cuisiné.

Pour 4 personnes :

  • 200 g de quinoa cru
  • 2 oignons frais
  • 2 courgettes
  • 1 cc de curcuma (du bon en provenance directe de la Réunion sinon une bonne poudre de curry)
  • eau
  • huile d'olive

Mettre le quinoa dans une passoire et bien le rincer, il y a de la saponine sur les grains de quinoa et s'il n'est pas bien rincé vous ferez des bulles en le mangeant, non cest une blague mais il aura un goût un peu amer.

Faites bouillir 1 litre d'eau.

Dans une sauteuse faites revenir les oignons dans un peu d'huile d'olive. Pendant ce temps rincez, séchez et coupez les courgettes en petits dés.

Ajoutez le curcuma aux oignons, mélangez bien et ajoutez le quinoa. Mélangez à nouveau et petit à petit comme pour un risotto ajoutez une louche d'eau chaude ou de bouillon.

Quand le quinoa est cuit (le petit germe doit être sorti) sortez le du feu, ajoutez un peu de parmesan ou un filet d'huile d'olive et servez-le bien chaud.

quinoa_courgette_2

 

Nous l'avons dégusté avec des oeufs brouillés lors d'un déjeuner avec la princesse, elle a adoré et a englouti toute son assiette.

C'est une recette déclinable à l'infini avec d'autres légumes, fèves, petits pois, carottes et d'autres épices, curry, cumin ...

Posté par bergeou à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Découverte du caviar Sturia de A à Z

sturia_1

Au mois de mai j'ai eu la chance avec SophieJoëlle,MinouchkaC'est maman qui l'a fait de découvrir les secrets de la fabrication du caviar d'Aquitaine Sturia (entreprise Sturgeon).

L'entreprise produit du caviar et maîtrise le processus de fabrication de A à Z, ils possèdent 7 fermes aquacoles où les esturgeons vont séjourner tout au long de leur vie. De l'écloserie où ils naissent à la dernière ferme que nous avons visité où ils finissent de grossir jusqu'à que leurs oeufs soient suffisamment gros, 2,5 mm minimum pour un oeuf. Et oui c'est un peu long de faire du caviar, avant de récolter les fruits de leur labeur l'entreprise a dû beaucoup investir.

sturia_2

Pour obtenir du caviar il faut 7 ans, une femelle esturgeon n'est mature qu'au bout de 7 ans et les premières années on ne peut pas déterminer le sexe de l'esturgeon, il faut attendre quasiment 3 ans même si chez Sturgeon très en pointe au niveau de la génétique ils commencent à arriver à réduire ce délai. L'espèce que l'on retrouve en majorité est Acipenser baerii mais depuis peu Sturgeon produit aussi du cavair osciètre à partir d'Acipenser Gueldenstaedtii.

Avant de pouvoir vendre du caviar le travail est énorme et tout est artisanal, tout est fait à la main.

Nous avons eu la chance de voir comment les oeufs sont extraits, triés, mesurés, rincés, salés et enfin mis en boîte. Le contrôle qualité est présent à tous les stades et si les oeufs ne donnent pas entière satisfaction ils sont réorientés vers la cosmétologie, oui on fait de la crème pour le visage au caviar.

Et vu le temps qu'il faut pour élever ces esturgeons rien ne se perd, les filets des poissons sont soit fumés à chaud ou à froid, soit transformés en rillettes. Le chef Philippe Etchebest a longtemps travaillé avec la marque pour élaborer des recettes.

sturia_6

 

Et comme un plaisir ne vient jamais seul, après avoir découvert comment on le fabriquait, nous l'avons goûté. Il y a différentes sortes de caviar chez Sturia, du plus jeune le caviar primeur, sûrement le plus accessible au niveau goût et prix au caviar Origin, très affiné, beaucoup plus puissant. Ce fût mon coup de coeur j'ai retrouvé le goût du premier caviar que j'avais goûté petite quand mes grands-parents étaient rentrés d'un voyage en Russie. Depuis peu Sturia commercialise aussi du caviar Osciètre, qui est un caviar délicieux, les oeufs ne sont plus noirs mais gris, plus fermes, il est encore plus fin en goût et les arômes sont différents.

sturia_7

 

Le caviar se déguste bien sûr tel quel mais il peut aussi sublimer un plat (oui je sais je regarde trop Top Chef), ici une huître normande, quelques bâtonnets de pommes granny smith et une petite quenelle de Caviar.

sturia_8

 

Si vous voulez épater vos amis à l'apéritif, un bon pain, ici du pain gascon, du beurre mélangé à du gingembre frais et de l'esturgeon fumé par-dessus, un délice.sturia_9

 Ici une truite de Banka laquée au soja et sésame couronnée d'un peu de caviar.

sturia_11

Un tartare de St-Jacques au basilic et caviar.

Ne vous inquiétez pas je sais à quel point j'ai de la chance d'avoir pu découvrir l'envers du décor et d'avoir pû goûter toutes ces merveilles.

Merci à toute l'équipe de Sturia qui a géré ce voyage de main de maître, une ambiance détendue et un très joli souvenir resteront.

Merci à la villa d'O à Saint-Loubès qui nous a accueilli le premier soir, si vous cherchez un hébergement de charme au milieu des vignes mais pas trop loin de Bordeaux je vous le conseille vivement.

Posté par bergeou à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Muffins amandes-cerises au carré frais {robot pâtissier Moulinex à gagner}

muffin_carrefrais_cerise_1

A la maison on aime beaucoup les fromage frais à tartiner, pour changer un peu aujourd'hui j'ai décidé de cuisiner des muffins avec du fromage carré frais et des cerises. J'en ai eu de très belles à l'AMAP.

muffin_carrefrais_cerise_2

 

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 20 ou 30 mn

Pour 6 gros muffins ou 12 petits muffins:

  • 200 g de carré frais
  • 50 g d'huile d'olive
  • 175 ml de lait d'amandes à la vanille
  • 1 gros oeuf
  • 200 g de farine de blé
  • 150 g de sucre
  • 2 c. à café de levure chimique
  • 1 gousse de vanille
  • Cerises

Préchauffez le four à 180°.

Dans le bol du robot fouettez le carré frais, l'oeuf et l'huile. Quand le mélange est bien crémeux ajoutez le lait et les graines d'une gousse de vanille.  Mélangez jusqu'à que le mélnage soit homogène.

Dans un cul de poule mélangez les ingrédients secs puis versez les ingrédients humides et mélangez avec une fourchette jusqu'à que tout soit bien humecté.
Versez la pâte dans des moules en papier disposés dans une plaque à muffins sinon ils ont tendance à se déformer, remplissez-les qu'à moitié.

Enfoncez une cerise dans chaque muffin (il se peut qu'elle tombe au fond).

Enfournez à 180° pendant 20 mn pour des petits muffins et 30 mn pour des gros.

muffin_carrefrais_cerise_3

Si ma recette vous plaît, vous pouvez voter ici et tenter de remporter un robot pâtissier Moulinex.

muffin_carrefrais_cerise_4

 

LOGO (1)

 

 

 

 

 

 

Article sponsorisé

Posté par bergeou à 12:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Rôti de porc à la moutarde et ses petits légumes en cocotte

roticocotte_1

 

J'ai trouvé un superbe cocotte vintage Le Creuset dans un vide-grenier à 2 € et depuis je n'arrête pas de faire des bons petits plats dedans.

La semaine dernière pour notre déjeuner familial du jeudi j'ai cuisiné un rôti de porc à la moutarde, on s'est régalé alors malgré les photos sur le vif et pas très jolies je partage ce plat avec vous.

  • 1 rôti de porc bio ou fermier
  • 600 g de pommes de terre nouvelles
  • 1 botte de petites carottes fanes
  • ail frais et ail sec
  • oignons frais
  • 3 petits artichauts
  • sauge fraîche
  • romarin et thym frais
  • moutarde (ici moutarde corse à la myrte)
  • sel, poivre

Tout d'abord badigeonnez votre rôti de moutarde puis faites-le dorer dans la cocotte avec un peu d'huile d'olive.

Pendant ce temps préparez tous les légumes que vous ajoutez au fur et à mesure dans la cocotte.

Les carottes je les gratte et je garde un petit bout de fane après les avoir bien rincées, les pommes de terre sont brossées sous l'eau et gardées entières pour les petites ou coupées en 2 ou 4. Les artichauts étaient des petits Camus alors je les ai tourné. Ajoutez l'ail, les herbes, salez, poivrez, un demi verre d'eau et couvrez.

Laissez mijoter tout doucement une petite heure.

roticocotte_2

 

Nous nous sommes régalés, la viande était bien parfumée, les légumes fondants, un vrai délice.

Il faut dire que tout venait de mon Amap et quoi de mieux que des produits frais, locaux et de très bonne qualité pour faire un bon plat.

Posté par bergeou à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Poulet rôti au beurre de coriandre et croûtons parfumés

pouletcroutons_1

 

Comme je vous le disais dans mon billet sur les gnudis et les gnocchis, le livre de Louise Denisot est devenue une bible dans ma cuisine et j'avais craqué en le lisant sur sa recette de poulet aux croûtons tellement ça me semblait hyper gourmand.

J'ai adapté sa recette en fonction de nos goûts et des herbes fraîches dont je disposais mais je dois vous dire que cette recette va devenir un incontournable dans ma cuisine. C'est délicieux.

  • 1 poulet rôti bio (ici 1,7 kg)
  • 1 petit bouquet de coriandre fraîche (persil dans la recette originale)
  • 1/4 de baguette rassise
  • 50 g de beurre demi-sel
  • 1 kg de pommes de terre nouvelle
  • sel, poivre
  • paprika fumé
  • ail frais et ail sec

Préchauffez le four à 200°.

Dans le bol du robot mélangez la coriandre et le beurre.

Détaillez le pain en gros dés.

Mélangez le pain et le beurre de coriandre (environ la moitié) et farcissez le poulet avec ces croûtons.

Massez le poulet sur toutes ses faces avec le reste du beurre de coriandre.

Disposez le poulet dans un plat en terre cuite, poivrez et salez (pas trop le beurre est déjà salé).

Autour du poulet mettez des gousses d'ail en chemise, ici du frais et du sec.

Enfournez le poulet.

pouletcroutons_2

 

Brossez les pommes de terre nouvelle sous l'eau et détaillez-les en quartiers (chaque moitié en 4), disposez dans un sac congélation avec du paprika fumé, 1 c à café bombée, de la fleur de sel, du poivre et un peu d'huile d'olive pour que les épices enrobent bien les pommes de terre). Fermez le sac et secouez-le bien pour que les pommes de terre soient bien parfumées.

Ouvre le four et disposez les pommes de terre autour du poulet, laissez cuire environ 1h30 au total (depuis le début de la cuisson), tout dépend de la taille de votre poulet et de la puissance de votre four.

pouletcroutons_3

 

Servez le poulet avec les pommes de terre, les croûtons et des gousses d'ail en chemise, la princesse essaye toujours de nous chiper toutes les gousses d'ail, je suis obligée d'en mettre plein. 

On s'est régalés, je vais adopter cette recette comme nouvelle recette fétiche de poulet rôti.

Posté par bergeou à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Gnudis d'épinards et gnocchis de pommes de terre

gnocchignudi_1

 

Il y a quelques temps ma tante adorée qui vit à 600 kms de moi est venue passer quelques jours chez mon frangin, je l'ai invité à dîner à la maison en lui demandant ce qu'elle voulait manger (elle est un peu difficile) et elle m'a répondu des gnocchis. Je n'en avais jamais fait (enfin si une fois mais lors d'un atelier avec des copines pas toute seule) mais j'étais prête à tout pour lui faire plaisir.

Quelques jours auparavant j'avais reçu le livre de Louise Denisot, Ma cuisine, 80 recettes bluffantes et sans stress, de la part des éditions la Martinière. J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre, c'est vraiment le style de cuisine que j'aime faire et que j'aime manger, des recettes simples avec toujours le petit twist qui fait chavirer les papilles. Et comme j'avais craqué sur la recette de gnudis d'épinards, j'avais vite été acheter de la bonne ricotta à mon italien du marché du dimanche. Alors du coup j'ai décidé de faire les 2 recettes.

gnocchignudi_2

 

Gnudis d'épinards :

  • 400 g d'épinards frais
  • 250 g de ricotta de brebis
  • 50 g de parmesan râpé
  • 1 gros oeuf bio
  • un peu de farine

En italien gnudi veut dire nu car ce sont des raviolis sans pâte, une recette originaire de Toscane, la farce censée être la meilleure partie du ravioli arrive toute nue en bouche d'où ce nom.

Faites cuire les épinards dans de l'eau bouillante salée pendant quelques minutes puis passez-les sous l'eau froide et essorez-les bien entre vos mains.

Hachez-les finement et mettez-les dans un saladier avec la ricotta, le parmesan et  l'oeuf.

Remplissez une assiette de farine, formez des petites boules avec la préparation aux épinards dans vos mains et roulez-les dans la farine.

Juste avant de servir faites chauffer un grand volume d'eau salée et quand il y a une légère ébullition plongez les gnudis jusqu'à qu'ils remontent à la surface.

Gnocchis de pommes de terre (recette d'Edda, d'un déjeuner de soleil) :

  • 600 g de pommes de terre à chair farineuse 
  • 150 g de farine (ici T80 bio)
  • 1 jaune d'oeuf 
  • sel

Faites cuire les pomme de terre dans l'eau froide au départ de la cuisson, avec du gros sel et une feuille laurier, pendant 40 minutes environ. Eplucher les pommes de terre à chaud et les passer au presse purée. Quand elles sont tièdes, former un trou et ajouter la moitié de la farine et l'oeuf puis les incorporer aux pommes de terre. Salez. Ajoutez le reste de farine et travaillez la pâte afin d'obtenir une boule lisse et homogène.

Formez des saucissons de pâte de 1 à 2 cm de largeur puis couper en tronçons de 1 cm. Les rouler sur le dos ou creux d'une fourchette de manière à créer des sillons et un trou au coeur. Les fariner et les poser sur un torchon les uns à côté des autres. Je les ai gardé sous un torchon au frais jusqu'à la cuisson.

Juste avant de servir faites chauffer un grand volume d'eau salée et quand il y a une légère ébullition plongez les gnocchis jusqu'à qu'ils remontent à la surface.

gnocchignudi_3

 

Sauce tomate :

  • 1 boîte de pulpe de tomates
  • 2 briquettes de coulis ou du coulis maison (vivement cet été, il n'y a plus rien dans le congel)
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail

Emincez l'oignon et l'ail, faites-les revenir à feu doux dans un peu d'huile d'olive dans une cocotte à bords hauts. Quand le tout a blondi ajoutez la pulpe de tomate et le coulis, un morceau de sucre, sel et poivre et laissez mijoter à feu doux et à moitié couvert pendant 30 à 40 minutes. Quand la sauce a perdu son acidité c'est cuit, un petit coup de mixeur pour lisser un peu la sauce et c'est parfait.

Faites cuire les gnudis et les gnocchis et servez-les avec la sauce tomate.

Comme il m'en restait un peu, le lendemain j'ai réchauffé les gnudis et les gnocchis dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive et c'était peut-être encore meilleur car ce que je ne vous ai pas dit c'est que ces 2 recettes sont un délice, on a adoré.

gnocchignudi_4

 

Ce livre est ma nouvelle bible pour trouver des idées pour préparer les déjeuners ou dîners familiaux, la prochaine recette testée srea le poulet rôti aux croûtons de pain.

gnocchignudi_5

 

Je vous conseille vraiment les gnudis et les gnocchis, ici on a vraiment adoré.

Posté par bergeou à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,