probiotiques sport

Soucieux de leurs performances physiques, les sportifs sont aussi sujets au stress, cet état d’esprit responsable des troubles digestifs. Un apport en probiotiques durant les séances d’entrainement et les compétitions physiques permet donc aux athlètes de mieux lutter contre l’anxiété, de prévenir les maladies digestives liées à l’effort, de faciliter la récupération et de booster les défenses immunitaires.

Que sont les probiotiques ?

D’après l’Organisation mondiale de la Santé, les probiotiques désignent les « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ». Lorsqu’ils sont ingérés sous forme de yaourt ou de lait fermenté, les probiotiques renforcent l’équilibre de la flore intestinale qui a tendance à être perturbée par différents facteurs, dont une alimentation déséquilibrée, des médicaments puissants, une situation stressante, des sports d’endurance comme les marathons ou les trails qui vont provoquer des soucis de troubles péristatiques, les voyages, en encore la présence de germes pathogènes de type salmonelles. Une flore intestinale en bonne santé va aussi protéger l’organisme en éliminant les bactéries nocives et les éléments toxiques. C’est également au niveau du système digestif que les nutriments tels que le calcium et le fer sont absorbés et les probiotiques facilitent le processus.

Les intérêts des compléments en probiotiques chez les sportifs

Que ce soit durant ou après l’effort physique, le sport peut engendrer des troubles digestifs chez les athlètes. Et c’est surtout le cas pour les activités intenses qui risquent de fragiliser les défenses immunitaires. La prise de probiotiques par les sportifs est donc une action préventive qui va aider à rééquilibrer la muqueuse intestinale, augmenter la défense immunitaire et faciliter la récupération. Pour constituer la masse musculaire, le sportif a aussi besoin de nutriments et les probiotiques vont intervenir pour une absorption facilitée.

Autres avantages considérables, des recherches scientifiques sur les probiotiques ont permis de confirmer que ces micro-organismes vivants aident à prévenir et à traiter la diarrhée infectieuse, soulager les signes d’un intestin irritable, améliorer les effets de certaines antibiotiques et prévenir la constipation. Pour les athlètes habitués à concourir à des épreuves intenses et prolongées, le système immunitaire est mis à l’épreuve et ils ont tendance à souffrir de maladies infectieuses des voies aériennes supérieures. Mais avec une complémentation en probiotiques, l’immunité sera renforcée. Vous l’aurez compris, les probiotiques consommés par le sportif sont donc préconisés comme des renforts, mais si vous souffrez de troubles particuliers, il est essentiel d’en parler à un nutritionniste pour qu’il vous aide à choisir les bons probiotiques.

Quelles formes de probiotiques privilégier ?

Sur le marché des compléments alimentaires, il existe deux formes de probiotiques : les bactéries lactiques et la levure de bière vivante ou active. Les bactéries lactiques contiennent des lactobacilles, des streptocoques et des bifidobactéries que vous allez retrouver dans les yaourts et les légumes lactofermentés. Pour les consommer, vous avez donc le choix entre les capsules ou les poudres de bactéries lactiques lyophilisées et séchées à basse température que vous allez mélanger à un liquide pour obtenir un cocktail de 2 à 6 milliards de bactéries. Ou bien, vous optez pour les produits laitiers fermentés de type yaourt ou fromage. Pour ce qui est de la levure de bière active ou vivante, il s’agit d’une souche de levure boulardii (Saccharomyces boulardii) qui a été isolée pour la première fois en 1920 par le microbiologiste français Henri Boulard. À noter que ce produit est disponible en vente libre dans les épiceries fines, mais vous devez apprendre à faire la différence avec la levure active et celle qui est inactive qui n’a plus les effets escomptés, puisqu’elle est issue du processus de fabrication de la bière.